Blog'in giru

16 février 2013

TCHEKHOV AU SPAZIU NATALE LUCIANI

Publié par blog'in giru dans théâtre

Un grand classique adapté en langue corse

TCHEKHOV AU SPAZIU NATALE LUCIANI dans théâtre uchjarasgetu-def-300x149

Quand l’universalité du texte

LA CERISAIE

U CHJARASGETU

Prend des allures prémonitoires

Une gageure !

Adapter un classique de Tchekhov en langue corse, voilà qui attise ma curiosité !

Me voici donc face à la scène intimiste du Spaziu Natale Luciani di Corti, pour découvrir cette pièce écrite au début du XXème sciècle.

De suite le charme opère. Décor intemporel de voiles couleur crème et de sièges fruits rouges un peu passé. Douceur d’une demeure où le temps s’égrène dans la paix immuable des maisons de vacance.

Lopakhine, vêtu tout de crème de pied en cape, jusqu’au haut de forme dont il est coiffé, plein du dynamisme de l’homme assoiffé de réussite sociale, va immédiatement nous plonger dans notre propre réalité, celle de la Corse de 2013.

Quoi plus éloigné, géographiquement, temporellement et politiquement que la corse de 2013, petite île de Méditerranée au sein d’une société mondialisée et le vaste pays d’Europe de l’est qu’est la Russie de 1905, quelques années avant la Révolution. Hormis les noms, que l’on ne remarque guère d’ailleurs tant l’adaptation corse formidable nous transporte dans nos villages, tout nous renvoie à nos problématiques insulaires.

Les sommes dues pour conserver les terrains de famille à la campagne n’étant pas disponibles, ceux-ci sont soumis à une pression immobilière qui ne laisse guère de possibilité.  Alors il faut vendre ou être saisi. Les parcelles agricoles sont converties à prix d’or en parcelles constructibles destinées à des lotissements pour les estivants venus de la ville proche.

Incroyable d’actualité, non ?

Et qui fait le jeu du démantèlement, du morcèlement des terrains agricoles ? Lopakhine, ce fils de « zappaghjolu», de paysan, pétri d’ambition et de revanche sur sa propre condition, avide de toujours plus d’argent, arrogant dans sa réussite. Un parvenu…

Autre thématique prégnante : la diaspora. Cette famille, comme les nôtres, a vu une partie de ses membres s’exiler à Paris, eh oui ! tandis que les autres sont restés dans la maison familiale : les mêmes causes ayant souvent les mêmes effets, la langue maternelle cède le pas au français, et la culture ancestrale, qui assurait la survie, se perd faute de trouver sa place dans une société de la consommation immédiate.

Et l’on retrouve la figure de l’idéaliste, éternel étudiant, qui donne des cours particuliers pour subsister. Outre l’ode qu’il déclame à la nature, il porte sur cette société en mutation sa terrible lucidité, et éclaire de son regard sans complaisance l’existence de la précarité et des taudis qu’elle engendre, l’insuffisance des politiques et les carences de l’éducation. Altermondialiste dans l’âme, il prône l’utilisation de l’argent pour révolutionner le monde dans sa globalité.

Comme le notre, ce monde est pris en tenaille entre passé et futur, entre la reconnaissance du savoir faire d’antan, la nostalgie des souvenirs heureux et le pragmatisme paysan ou la soif et la confiance dans les mutations en route vers un avenir prometteur.

Les trouvailles de l’adaptation en langue corse de Francis Marcantei contribuent à l’intemporalité du propos. Seuls les costumes tous couleur crème donnent une teinte sépia à l’ensemble.

Cette pièce sera à nouveau donnée en langue corse sur-titrée en français, les 18 et 19 février au théâtre des Béliers Parisiens dans le 18ème, où elle questionnera certainement la diaspora corse comme elle a, espérons le, questionné le public du Spaziu Natale Luciani !

 

Descritif :

Auteur : Anton Pavlovitch Tchekhov,

Adaptation Francis Marcantei
Artistes : François Berlinghi, Pauline Macia, Charlotte Arrighi de Casanova, Lionel Tavera, Jacques Filippi, Laurent Franchi, Antoine Liguori, Anaîs Gaggeri, Antoine Belloni, Camille Nesa, Marie-Jo Oliva, François Xavier Marchi
Metteur en scène : Jean-Pierre Lanfranchi

Laisser un commentaire

Efax.fr |
Mes petites astuces |
Toptendence |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hasegmasup
| Marikeargente
| Devis de renovation