Blog'in giru

9 décembre 2012

LE TEMPLE CAFE-CONCERT

Publié par blog'in giru dans Non classé

Bourdieu sauve moi…

LE TEMPLE CAFE-CONCERT chippendales3-300x300

Les Chippendales et leur public
(photo Christian Angeli).

PETITE ETUDE SOCIOLOGIQUE DU PUBLIC

DES CHIPPENDALES

A ma façon…  

Environ 140 réservations ont été réparties en tablées de trois à six femmes,  plus un groupe de vingt, pour la plupart d’âge hétérogène : on joue donc quasiment à guichet fermé ce soir !

Ce n’est pas pour ses assiettes appétissantes de Tapas en tous genres que Le Temple à Ajaccio reçoit ces femmes !! Peut-être pour la compagnie de ces jeunes serveurs sympathiques qui se démènent pour servir tapas et rafraichissements ?

Eh ! Non messieurs…désolée de paraître vous déprécier, mais si ces femmes sont là sans leur compagnon c’est pour …

Voilà ce que me suis mise en tête de découvrir, peut-être un bon prétexte pour assister à des soirées Chippendales…  Me voici donc partie à l’aventure, me proposant de décrypter les motivations d’un public ciblé, puisque composé exclusivement de femmes pour un spectacle très particulier qui  renverse l’ordre établi, pour un fois l’homme et non plus la femme étant ici objet mis en lumière dans la quasi nudité des corps bronzés et musclés.

 

Munie de mon carnet de notes, cet objet, à la fois passeport auprès du public et dans le même temps rempart qui me donne une certaine distanciation face à la situation, je me promène de table en table afin d’engager une étude originale, puisque jamais publiée : l’analyse sociologique du public des Chippendales en Corse.

Le Temple Café-concert à Ajaccio, un lieu me semblait-il tout spécialement approprié puisqu’il a la particularité d’être, une fois vidé de ses billards et paré de tables joliment dressées, le double issu de le métamorphose hebdomadaire d’une salle consacrée au jeu.

 

J’observe la composition de la salle : 3/5ème de femmes de moins de trente ans, 1/5 de femmes dans la trentaine et la quarantaine et le dernier 1/5ème dans la cinquantaine et plus.  Elles sont venues avec des copines, avec leur maman, ou même en groupe (constitué sur Face book).

J’interroge les motivations de ces dames avec l’idée d’y rencontrer de la transgression.

Mais non, c’est avant tout le lieu avec son équipe d’organisateurs qui a su séduire, par sa convivialité et son accueil. Le bouche à oreille a joué à plein et les premiers conquis par l’endroit ont entrainé dans leur sillage d’autres connaissances.

La curiosité est la seconde raison évoquée, et l’on réfute le fait de venir surtout entre filles, sans subir le regard réprobateur des hommes. Certaines disent que leur mari garde les enfants « comme d’habitude ». Les couples, la notion de famille et la répartition des rôles que chacun endosse auraient-ils plus évolué que je ne le croyais ?

On évoque aussi le fait de voir un spectacle encore rare en Corse, le désir d’une soirée de pure détente et de « rigolade », je rencontre ici un regroupement de commerçantes du quartier, une fête d’anniversaire pour les 25 ans d’une autre….

Soudain toutes se lèvent et entonnent le décompte qui ouvrira le rideau…Tension excitante …

D’emblée on est dans le spectacle, très pro et à la fois très « cabaret », décalé, qui se moque des codes comme dans ces soirées « travestis». C’est un vrai show. Tous le clichés sont au rendez-vous, et on en joue sciemment : Matrix, Alerte à Malibu, Tango, Samba, Cowboys. Ces Messieurs tout en muscles, tablettes de chocolat dessinées, campent des personnages, caricature d’eux-mêmes, et usent des artifices de sensualité (étalage de crème solaire en autre) tant éculés par la femme objet, mais avec ce sourire d’autodérision et qui rend chaque saynète amusante. Et chaque fois le public participe en figurantes consentantes.

Et puis vient l’entracte, on danse entre les tables, ce qui me permet de revenir auprès du public pour en connaître les impressions.

Or le discours a changé : s’il n’était en rien revendicatif, il devient à ce moment plus nuancé.

Devant le spectacle de ces corps masculins presque entièrement nus (mais pas complètement), les remarques sont notables : «On n’a pas les mêmes à la maison », « plaisir des yeux », « c’est bien de n’être qu’entre filles et de s’affranchir des tabous ».

Tiens donc, la même m’avait dit précédemment qu’elle n’en ressentait pas dans sa vie de femme ! Et l’on me parle de « regard coquin », « d’être un homme pour un soir ». L’une affirme que celles qui croient avoir la même liberté que les hommes se trompent ou se mentent à elle-même. « Ici, en Corse, il y a beaucoup de tabous concernant ce que peut faire une femme. »  Certaines nuancent ces regards en comparaison avec celui d’un homme qu’elles estiment « plus sexuel »

Le spectacle reprend, Brice de Nice se glisse au milieu de personnages très guerriers pour une nouvelle touche d’humour et toutes arborent un grand sourire. La soirée s’achève, on s’encanaille au jeu des « Danses privées » bien sages cependant.

Je retrouve l’équipe des organisateurs et danseurs. Je hasarde une question sur l’intérêt d’une salle qui n’est pas immense et je retrouve mis en avant le sérieux, le professionnalisme de l’équipe du Temple et, comme en début de soirée avec mon public féminin, surtout l’excellent accueil qui leur est fait, au point que ces Chippendales ont établi avec Le Temple Café-Concert un contrat (moral) d’exclusivité pour l’organisation de toutes leurs soirées à venir en Corse.

 

Cet endroit est décidément surprenant puisqu’il a aussi trouvé l’adhésion de Jean-Jacques Gristi, qui accompagne l’équipe dans son audacieux pari, offrir une scène à des concerts et spectacles éclectiques en donnant leur chance de se produire à Ajaccio à des jeunes talents en plein essor , « avant que leurs cachets ne soient plus abordables ». On y a déjà croisé les groupes Guest, Zero, Nevermind, Paul Mancini, le Jazz Band de Corse, Céline Caddeo, Tony Fallone, ainsi que les Anglais ClockWorks et Myles Sanko, deux vraies pépites !! A suivre.

Contact : Le Temple Café Concert : Rue de la Grande Armée, 20 000 Ajaccio
Téléphone :             04 95 10 19 39       du lundi au samedi de 7h à 2h du matin.

http://www.facebook.com/temple.cafeconcert

Efax.fr |
Mes petites astuces |
Toptendence |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hasegmasup
| Marikeargente
| Devis de renovation